Un hasard providentiel

Un hasard providentiel

Made in Germany : voici un critère de qualité très tendance que Cubit® prend particulièrement au sérieux. La conception du canapé Cubit était clairement liée au fait de fabriquer en Allemagne. Le directeur de la conception Olaf Schroeder et le fondateur de Cubit Thomas Reichel ont cherché les partenaires qu'il leur fallait là où la fabrication de meubles est une véritable tradition : en Westphalie orientale.

C'est là qu'ils ont rencontré Dietmar Hillemeier, un décorateur d'intérieur devenu tapissier indépendant en 1996 et aujourd'hui avec une équipe de six personnes. En mars 2014, il s'est intégré au projet, apportant toutes ses connaissances et son savoir-faire artisanal. C'est dans son atelier qu'ont vu le jour les premiers croquis des housses et des assises. Avec le designer Olaf Schroeder et Helga Vöge, de l'entreprise HV Nähtechnik (chargée de coudre les housses), il a testé entre autres l'emplacement du connecteur entre l'assise et le dossier pour lui trouver la meilleure place. « Cela a été un processus très constructif et un beau travail d'équipe. L’échange personnel régulier était aussi propice. Cela n'a pu marcher que parce que nous travaillons tous dans la même région », commente ce professionnel du rembourrage.

Il a créé une esquisse de chaque module sur son ordinateur. Une tâche exigeante, car dans le cas du canapé Cubit, le plan d'aménagement est extrêmement riche et diversifié. Dans cette optique, le tissu est découpé au millimètre près grâce à une machine contrôlée par ordinateur. Il est ensuite transmis à HV Nähtechnik, qui le coud pour fabriquer la housse. Enfin, Dietmar Hillemeier assemble tous les éléments. « Les modules sont constitués de mousses d'une masse volumique de 50, c'est-à-dire qu'elles pèsent 50 kg par mètre cube. Le poids volumique recommandé dans le commerce n'est que de 35... C'est là qu'on se rend compte de la qualité du canapé Cubit », souligne Dietmar Hillemeier. « Les mousses sont livrées ici après avoir été coupées sur mesure. Je pose le sous-revêtement dessus, j'assemble les éléments et je tapisse l'ensemble du meuble pour qu'il corresponde à la commande du client. Ainsi, je vérifie que tout est parfait. Ensuite, nous démontons partiellement le canapé pour pouvoir l'expédier. »

Dietmar Hillemeier est également le créatif de l'atelier. Il a le sens des formes et des couleurs, ce qui lui permet de conseiller ses clients lors de la restauration de meubles rembourrés pour un résultat esthétique et personnalisé. « Les tissus de couleurs vives ont un rendu particulièrement réussi sur le canapé Cubit. C'est un plaisir de les utiliser pour découper les housses de chacun des éléments du canapé. Je suis très heureux d'imaginer le rendu qu'aura ce module fabriqué à la main plus tard dans un salon. »

 
« Retour aux actualités